Marguerite se fait cocooner pour le 4L Trophy

 Marguerite par ci, marguerite par là, nous ne parlons plus que d'elle. Depuis fin septembre, elle est à Montélimar. Cet article de blog n'est cette fois pas consacré à notre voiture mais aux personnes qui depuis un mois ont réalisé un travail de titan pour la préparer pour les dunes du Maroc.

Au retour d'une régate, mon père a récupéré notre 4L à La Ciotat pour la remonter sur Montélimar. Comme toutes les voitures de course, il etait temps d'envisager la préparation de celle-ci. Surtout quand la dite voiture a 32 ans.

Ayant un peu de temps et pour nous filer un coup de main, il s'est proposé pour changer les freins et monter les amortisseurs que Cedric nous avait donné lorsque nous l'avions achetée.

2 jours de travail intenses pour venir à bout de ces opérations.

01 t 02 t

Ce fut une opération délicate. Le samedi, pendant que le Napoléon Bonaparte menaçait de couler dans le port de Marseille et au milieu de la tempête, Joël, un ami de l'ASGE Voile et mon père ont commencé à travailler sur la voiture.

Ils ont installé la voiture dans l'atelier du club pour faire ces changements. C'était plus pratique de travailler la bas. Il y avait de la place. 4 freins à monter et 4 amortisseurs à réaliser. C'etait une opération délicate, la roue arrière sans problème. Par contre la première roue avant les a tenu en haleine tout le samedi après midi.

Je suis remonté le samedi soir. Je suis allé avec eux pour terminer cette roue et enfin monter l'amortisseur avant. Nous sommes partis avec la revue technique sous le bras bien décidé à monter les garnitures. Pour le cylindre de roue, nous avions renoncé, la pièce ne correspondait pas.

03 t

Les experts Montélimar

04 t

Le tambour à nu

05 t

Pour monter l'amortisseur, nous devions le comprimer. Heureusement que nous étions dans un club de voile

06 t

Dernière opération technique, purge du circuit de freinage

Je profite de ce billet pour remercier les gens du club pour leurs encouragements. Ca m'a fait chaud au coeur de découvrir leur mot en arrivant le dimanche matin.

07 t

J'en profite aussi pour souligner le travail extraordinaire que mon père a accompli durant tout ce temps où elle était sur Montélimar au travers de ces quelques photos :

08 t 09 t

10 t 11 t

 En plus, j'ai oublié de prendre des photos pour tout ceci :

  • Nous avons changé la batterie un peu fatiguée, la voiture démarre mieux
  • Nous avons mis des housses sur les sièges avants et la banquette arrière, ça fait plus propre.
  • Il a résolu le problème de fuite d'eau dans l'habitacle quand il pleuvait en mettant un tour de silicone autour de l'admission de l'air en dessous du parebrise
  • Il a resserré les poignées de porte

Il nous reste encore des choses à faire :

12 t

Visitez le tableau de bord de suivi de Marguerite

Pour le 4L Trophy, nous sommes conscients de la chance que nous avons. Le soutien de nos familles est un atout. Que ce soit les parents de Maxime qui nous ont présenté à toutes leurs connaissances pour nous permettre d'obtenir des fonds, mes parents qui nous ont aussi aidé à vendre des stylos mais également pour préparer la voiture, ceux de Benoit, Jéremy, Cyril et Elodie qui se sont également énormément investi. Je ne peux que terminer par un immense merci. Vous nous permettez de vraiment vivre ce rêve.